Blockchain Publique et Privée

Un article intéressant sur la différence entre les Blockchains privées et publiques. L’article passe en revue aussi les concepts utilisées.

En anglais, publié à l’origine par Let’s Talk Payments, par Amit qui en est le rédacteur en chef. Il a une grande expertise du sujet. 

 

Amit is the Co-Founder & Chief Curator of Let’s Talk Payments. He has a strong background in strategy and market analysis and has advised dozens of clients (ranging from startups to Fortune 500) in payments, commerce and technology. His vision with LTP is to provide the same level of analytical rigor that analysts put into their work and combine it with Content 2.0 technology to offer unparalleled satisfaction for readers in this space.

Public and Private Blockchain Concepts and Examples

There has been tremendous interest in blockchain, the technology on which Bitcoin functions. Nakamoto developed the blockchain as an acceptable solution to the game theory puzzle – Byzantine General’s Problem. This lead to a number of firms adopting the technology in different ways to solve real world issues, wherever there was an element of trust involved. Majority of them could be relating to the ability to provide proof of ownership – for documents, software modules/licenses, voting etc.

As you know, we at LTP have been doing a lot of research to understand other use cases of blockchain apart from Bitcoin-based payments. Recently we had released a comprehensive analysis of 50+ startups and 20 use-cases of blockchain. Though there have been news of large companies accepting bitcoin (Ex.: Amazon, Microsoft, Dell) and the overall acceptance reaching a 100,000+ merchants figure, upon deeper examination we realize that large corporations do not store the Bitcoin payments. They generally partner with a Bitcoin payment processor who converts the Bitcoins to cash as and when they receive a payment and this converted amount is what the corporates take into their account. What a bummer!

By definition, blockchain is a ledger of all transactions that have been executed and could be seen as a write-only platform, wherein transactions once executed cannot be modified later. This platform has been further divided into Public and Private blockchain. Is there a third one? a hybrid mode such as a ‘Consortium blockchain’ as represented by Vitalik Buterin, founder of Ethereum, a decentralized web 3.0 publishing platform.

Public Blockchain

A public blockchain is a platform where anyone on the platform would be able to read or write to the platform, provided they are able to show the proof of work for the same. There has been a lot of activity in this space as the number of potential users that any technology in this space could generate is high.  Also, a public blockchain is considered to be a fully decentralized blockchain. Some of the examples are:

Ethereum, a provider of decentralized platform and programming language that helps running smart contracts and allows developers to publish distributed applications.
Factom, a provider of records management, record business process for business and governments.
Blockstream, a provider of sidechain technology, focused on extending capabilities of Bitcoin. The company has started experimenting on providing accounting (considered a function to be done on private blockchain) with the use of public blockchain technology.

Private Blockchain

A private blockchain on the other hand provides only the owner to have the rights on any changes that have to be done. This could be seen as a similar version to the existing infrastructure wherein the owner (a centralized authority) would have the power to change the rules, revert transactions, etc. based on the need. This could be a concept with huge interest from FI’s and large companies. It could find use cases to build proprietary systems and reduce the costs, while at the same time increase their efficiency. Some of the examples could be:

1231

 

Eris Industries, aims to be the provider of shared software database using blockchain technology.
Blockstack, aims to provide financial institutions back office operations, including clearing & settlement on a private blockchain.
Multichain, provider an open source distributed database for financial transactions.
Chain Inc., a provider of blockchain API’s. Chain partnered with Nasdaq OMX Group Inc., to provide a platform that enables trading private company shares with the blockchain.

Let’s explore if there is a hybrid blockchain concept (third type). A consortium blockchain would be a mix of both the public and private. Wherein the ability to read & write could be extended to a certain number of people/nodes. This could be used by groups of organization/firms, who get together, work on developing different models by collaborating with each other. Hence, they could gain a blockchain with restricted access, work on their solutions and maintain the intellectual property rights within the consortium.

Let’s look at it in terms of startups / companies. Last month we created an infographic that captures the block chain concept and analysis in great detail.

From our analysis, we believe these could be some of the public blockchain companies in the above infographic: Augur, Storj, Colu, Assembly, Blocktech, La’Zooz, Filament, BitnPlay, PlayCoin, Fundrs.org, Blockai, MyPowers, Asimov, BitProof, FollowMyVote, OneName, ArtPlus, The World Table.

Private blockchain as a concept is still in its nascent stage and the number of firms working on this concept is expected to grow multi-fold in the next 2 years.

ShowRoomPrivé implémente Bitcoin

Showroomprive.com, 1er site marchand majeur en Europe à implémenter le  Bitcoin .

En acceptant le bitcoin sur ses sites en Europe, Showroomprive.com  devient ainsi le premier marchand du TOP 10 des sites de eCommerce français qui annonce cette nouvelle acceptation de Bitcoin. Ceci montre l’attraction en Europe et plus particulièrement en France de cette nouvelle monnaie. Plus de 30 000 marchands l’utilisent déjà dans le monde et plus de 100 000 sont attendus à la fin de l’année 2014 (source Coindesk: State of Bitcoin). Expédia, Dell, Dish, Overstock ont déjà franchi le pas.

Par son agilité technologique et ses innovations constantes, Showroomprive.com est  a su se démarquer de ses concurrents et gagner une place d’acteur majeur du e-commerce en Europe. Il a notamment été le 1er à croire au m-commerce et investir dans le développement des applications sur smartphones et tablettes, supports qui pèsent aujourd’hui plus de 60 % du trafic et 45 % du chiffre d’affaires. Préoccupé par les exigences des consommateurs en terme de délais de livraison, il a également lancé le premier  service de livraison rapide sur les ventes événementielles : « Demain chez Vous ».

Capture_showroomprive_nlDepuis lundi matin, une première acceptation est intégrée sur le site néerlandais de Showroomprive.com. D’autres pays vont ouvrir peu à peu dans les jours qui viennent.

Showroomprive.com utilise les services de Paymium qui lui permet d’accepter et convertir des bitcoins. Paymium est une place d’échange de bitcoin et aussi un système d’acceptation de bitcoin pour les marchands.Capture_paymium

Thierry Petit CEO Showroomprivésera présent lors de la conférence francophone EuroBitcoin 2014 à Paris pour annoncer la volonté du site web à s’ouvrir à la monnaie digitale Bitcoin. Showroomprive montre que l’innovation provenant des clients et des communautés doivent rapidement être mise en oeuvre pour servir le plus grand nombre.

« Cette nouvelle technologie est une source d’innovations majeure pour les moyens de paiement. C’est pour nous un service supplémentaire que nous mettons à la disposition de nos consommateurs mais aussi une demande de la part de nos membres à l’International. »  Thierry Petit

Contact Presse par la page Contact.

BITCOIN chez ACSEL

Fondée il y a trente ans,  l’Association ACSEL regroupe aujourd’hui près de 200 entreprises et organismes publics de tous les secteurs et œuvre à leur mise en relation.

Les actions de l’Association portent sur l’identification et la compréhension des défis numériques à relever, l’accompagnement dans la transformation des marchés vers l’économie numé­rique et l’appropriation des leviers qu’apportent les technologies numériques.

L’Association organise des Ateliers qui permettent d’échanger les bonnes pratiques et ce soir c’est Bitcoin qui est à l’honneur. 

 

Conférence Euro Bitcoin

Cet article est obsolète. Pour les dernières informations sur la conférence Euro Bitcoin, rendez-vous sur cet article: Programmation définitive pour la conférence Euro Bitcoin le 8 octobre, Paris.

Euro Bitcoin

Conférence Bitcoin et Monnaies Digitales

8 OCTOBRE 2014

Paris

Bitcoin France a pour projet d’organiser la plus  grande conférence européenne de la zone euro à Paris. L’ambition est clairement définie : continuer et amplifier le développement de l’image de Bitcoin dans notre économie.
Chaque membre de la communauté Bitcoin est invité à y participer mais aussi à relayer l’événement et faire ainsi découvrir les bénéfices de Bitcoin au plus grand nombre.
Plusieurs organisations Bitcoin européennes ainsi que des partenaires venus d’univers différents nous soutiennent.

L’annonce de tous nos partenariats se fera très prochainement.

Un grand lieu accueillera Euro Bitcoin. Ce lieu est choisi pour ces nombreux avantages : pratique d’accès, spacieux et convivial, il permettra d’optimiser l’échange et le partage.

Esoace Grande arche

Le but d’Euro Bitcoin sera d’européaniser la réflexion tout en assumant notre spécificité sur des sujets plus nationaux.

Proposant des interventions philosophiques et économiques ou politiques, Euro Bitcoin se différenciera ainsi des autres événements Bitcoin.

Le public ciblé sera 20% spécialistes et 80% néophytes. L’auditoire sera davantage composé de français, les thématiques seront aussi tournées vers des problématiques nationales.

Image Dossier

 

Ceci constitue un programme en cours de validation par le comité et la disponibilité des intervenants.

L’organisation Bitcoin France aura à coeur d’ouvrir le débat sur les monnaies digitales en général.

Le Public System, agence de relations publiques et d’événementiel,  nous a proposé ses services, la contribution de ses équipes sera un atout majeur.

Une douzaine de speakers ont déjà confirmés leur participation dont JACQUES ATTALI qui fera l’ouverture pour parler de l’impact des crypto-monnaies dans le monde de 2020, des invitations ont été lancées à une trentaine d’autres.

Jacques ATTALI

Si vous pensez avoir une intervention qui peut contribuer à la conférence nous sommes ravis de recevoir votre biographie et un court résumé de votre intervention dans la page contact de l’association.

Trois thématiques :

  • usage et innovation
  • technologies et infrastructure
  • société et régulation.

Trois environnements différents seront représentés : l’écosystème Bitcoin France, l’écosystème Bitcoin International, et l’environnement économique et politique France

L’ouverture de la conférence sera faite par une personnalité internationalement reconnue. L’axe d’introduction n’est pour l’instant pas encore arrêté.

Le financement de cette conférence se fait par les inscriptions à la conférence et le sponsoring contre de la visibilité, les dossiers pour les sponsors sont prêts. Downloader ici le dossier Sponsor:  euro_bitcoin_dossier_sponsoring

Bitcoin2014 : Conférence Mondiale

Voici un résumé vidéo proposé par le magazine Coindesk qui reprend les grands moments de la conférence Bitcoin2014 qui s’est tenue à Amsterdam le 16 et 17 Mai.
La conférence Bitcoin2014 a réuni plus de 1100 participants dans le centre de congrès « Amsterdam Passenger Terminal ».

Elle réunissait également plus de 120 speakers qui ont pu ainsi échanger avec le public, à travers plusieurs thématiques : société, régulation, adoption et technologie.

Cette conférence était un moment important pour apprendre, mais aussi ce connecter avec un grand nombre de supporters de Bitcoin partout dans le monde.

L’association Française BITCOIN France était largement représentée avec 5 de ses membres.
Nous avons pu ainsi mener de bonnes discussions avec les autres associations européennes mais aussi avec la Bitcoin Foundation pendant ces trois jours.

L’année prochaine direction… l’Asie.

 

Bitcoin en Uganda

2,5 Milliards d’êtres humains n’accèdent à aucun services bancaires.

Ici à Amsterdam, pendant la conférence BITCOIN 2014, nous avons vu avec beaucoup d’intérêt cette vidéo qui montre comment Bitcoin peut aider à résoudre l' »inclusion financière ».

Vous pouvez donner ici pour financer cette initiative: 1CrVMGUSFgAFL2wWx5t64svA93UtSjqMpo
Leur site web est ici : http://bitcoinfilm.org/